Apprendre à lire quand on est dyslexique : Les méthodes

Qu’on soit adulte ou enfant, la dyslexie freine la réussite et complique l’épanouissement personnel. Bénéficier d’un encadrement approprié constitue une première étape. Toutefois, il faut aussi adopter la bonne attitude, elle consiste à ne pas se décourager et s’exercer régulièrement. Plusieurs méthodes sont possibles.

Utiliser un support de lecture efficace

Des sites spécialisés proposent des textes adaptés aux dyslexiques. Ils partagent plusieurs points communs : une bonne aération, des lettres écrites sur un fond beige ou bleu, des lignes disponibles en différentes couleurs, des mots bien espacés pour faciliter l’identification, la possibilité d’utiliser une cache.

Aujourd’hui, on peut accéder à des applications et des logiciels qui proposent les mêmes exercices. Une personne doit préparer les séances, il est également important que la lecture se fasse en présence d’un encadreur qui pourra corriger les éventuelles erreurs tout en apportant son soutien à l’apprenant.

Une bonne méthode pour améliorer la compréhension

Le décodage des mots requiert une si grande énergie que les dyslexiques ont du mal à comprendre ce qu’ils lisent. Heureusement, quand les textes sont bien structurés, l’identification des syllabes devient plus aisée, la compréhension se trouve ainsi améliorée. Une bonne préparation permet aussi de renforcer les acquis.

La méthode repose sur un petit entretien visant à présenter la thématique du texte et les principaux points qu’il pourrait aborder. Au fur et à mesure de l’exercice, on écrit les mots clés sur un papier ou un tableau prévu à cet effet. Une fois la lecture terminée, on poursuit la discussion sur les principaux enseignements. De cette manière, on réussira à acquérir les bons réflexes et on facilite l’adoption de bonnes habitudes. Des sites comme https://adcours.fr fournissent un conseil en ce sens.

Aimer la lecture, une condition essentielle

Souvent, on déteste les activités qu’on ne maîtrise pas, il en va de même pour la lecture. La solution repose sur le choix de textes ou de livres traitant des thèmes qu’on adore ou des actualités relatives à la vie quotidienne. Après, il faut prévoir dans son agenda un exercice quotidien, plusieurs moyens facilitent le rappel en cas d’oubli.

Un travail régulier favorise le développement. Parfois, il est nécessaire de se lancer des défis personnels pour se motiver et se surpasser. Visualiser les futurs avantages acquis grâce à son évolution constitue aussi une excellente approche.

Jean Meyer Écrit par :